le terrain

Publié le par Sophie Dirou

Etant donné que je travaille 7 jours par semaine... et qu'Internet est très lent, je n'ai pas beacoup de temps pour vous raconter tout ce qui se passe... je vous passe donc les détails sauf les plus croustillants... Ma première semaine de terrain était un peu désastreuse plus ou moins... Nous logions mon traducteur et moi dans la maison du vice chef du village (qui par la suite s'est révélée être un truant ou presque). Dans cette famille constituée de 6 membres, il n'y avait presque personne pour rattrapper l'autre... Dans la famille opiomane je voudrai le grand père qui crache ses poumons, la grand-mère (qui fait la même chose mais qui en plus) ressemble à Golum dans le seigneur des anneaux, le père qui vend les terres de son village aux Chinois, les fils qui crient à tour de rôle... et la mère... bonne pioche, ça va elle arrive à faire un sourrire par jour... Ah j'aillais oublier le chien prognate inférieur, hideux, sac à puce et mange merde... pour de vrai il faisait le ménage des fesses... pas les miennes je vous rassure... Enfin bon et sans parler de ça, le travail était un peu difficile. La traduction était plus que douteuse, et il était difficile de réussir à faire parler les gens... ... du coup quand je suis retournée la semaine dernière sur le terrain, j'ai pris un nouveau traducteur en plus de l'autre (ils ne parlent pas la même langue, l'un est Akha, l'autre est Tai Lu) et j'ai demandé à changer d'hôtes... et finalement nous sommes tombés dans une famille pas trop bruyante (les Akhas sont pas mal bruyants... ils me rappellent les Vietnamiens quelque part) et super propre (toutes proportions gardées) et vraiment adorable... cette fois-ci j'avais du mal à partir... je m'étais attachée à eux et vice-versa. La dernière image que j'ai d'eux je vous l'ai mise dans l'album photo... elle s'appelle Akha 1... je trouvais cette femme particulièrement charmante... et puis mon traducteur supplémentaire il est vraiment sympa, il est dynamique, j'ai réussi à avoir beaucoup d'informations avec lui... bon je vous ai mis pas mal de photos, pas trop grosses à télécharger ni pour vous ni pour moi. Juste sur l'une il y a la grand mère qui prépare des mantes religieuses pour son quatre heures... La vie dans ce village peut vraiment prendre deux dimensions différentes... je veux dire à la fin de la première semaine je n'avais qu'une seule hâte c'est de partir, la vie m'écoeurait, et puis on est revenus, dans cette famille charmante, du coup j'avais plus envie d'aider pour les tâches ménagères (et je vous jure qu'il faut se battre pour les faire...) et évidemment je suis devenue un peu un animal de cirque avec mes sceaux d'eau ou bien le petit fils du chef du village (nai ban cf. photo)... sans parler des douches scandaleuses en sous-vêtements... les femmes akhas ne sont pas très pudiques du haut si j'ose m'exprimer ainsi..; comme les hommes elles se promènent seins nus... par contre quand il s'agit du bas..; c'est carrément autre chose, et prendre sa douche "seulement" avec une culotte pour cacher "le bas" ça fait des rumeurs à raconter à tout le monde au dîner... vouspouvez imaginer ma tête toute penaude... pour ma defense une autre femme faisait la même chose et je n'étais pas prévenue qu'on allait prendre une "douche" je croyais qu'on allait seulement chercher de l'eau... en tous cas quand j'y suis retournée toute seule... j'y ai vu.. peut-être 2 000 sangsues... c'était horrible, toutes petites... bah... heureusement elles étaient en aval pas en amont de la retenue d'eau. Mon maitre de stage arrive demain... je vais peut-être changé de village cette semaine. je repars mercredi pour 5 jours encore... je vous donne des nouvelles... plus tard. biz sophie

Publié dans Laos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ChristÚle 04/07/2006 19:36

salut ma belle, t'es pas la première à qui ça arrive le coup de la douche, la mère (européenne) de mon copain laotien a vécu un épisode similaire ! pas grave si les sangsues t'ont laissée tranquille. on cuit dans son jus à Nancy ! profite bien. je t'embrasse. Christèle

caramb' 04/07/2006 08:23

pardon mé g pa compri le coup de "la douche" "du bas" ...
photos superbes
bon courage.

hélÚne 03/07/2006 20:29

Et ben dis donc, je n'imaginais pas que la vie au Laos était si périlleuse... ! J'aime beaucoup l'épisode de la douche ça doit être difficile de s'adapter à ces cultures quand même... Bon courage en totu cas pour la suite !