nouvelles de la brousse

Publié le par Sophie Dirou

C’est marrant parce qu’après mon dernier wagon de nouvelles, vous m’avez tous répondu que j’avais l’air triste, et vous m'avez rassurée que vous ne m’oubliez pas !!! Alors que ce que je voulais vous transmettre, c’était que moi je ne vous oubliais pas ! Peut-être qu’inconsciemment finalement c’est ce que j’avais voulu écrire ! Qui sait ? En tous cas, parmi les gens qui m’ont répondu c’est vrai que cela faisait longtemps que je n’avais pas eu de nouvelles ! Certains m'ont montré les photos de leurs beaux bébés ! Tous les messages m’ont vraiment touchée ! Et si si !!! Les moments à la bibliothèque m’ont aussi marquée, ne t’inquiète pas David, j’en ai même des bons ! Le meilleur reste celui du restaurant !

« Ca y est, il n’y a plus de doute, la saison des pluies a recommencé : deux grosses averses en moins de 24 heures, accompagnées bien évidemment d’éclairs qui déchirent carrément le ciel. » Je vous écrivais ça il y a 10 jours environ…. Après ces deux averses, on n’a presque pas eu de pluie… Là à l’instant où je vous écris, à moins d’avoir envie d’une douche, il ne vaut mieux ne pas trop sortir !

Ensuite je continuais par : « On est dimanche, je suis seule, je suis chez moi avec Tiger, mon chien, qui joue avec sa queue… il doit, comme moi, essayer de trouver un moyen de tuer le temps. Il est très câlin et m’aide souvent à passer ces longs dimanches après-midis vides. Tiger est court sur pattes (« Mais non madame il n’est pas « court », il a la taille présidentielle !! » me rétorque un de nos employés). Il a une tête adorable de berger allemand version miniature, un croisement entre un teckel et un lycaon !!! Son bon fonds et sa nonchalance contrebalancent sa mauvaise éducation!! Essayer de lui mettre la main dessus est cause perdue quand il a dans la gueule une bouteille d’eau en plastique, ou un fil de fer, ou bien encore accessoirement un poulet du voisin !

Cette semaine après vous avoir annoncé le retour de nouvelles moins sporadiques, nous avons eu ici à Makokou la visite de Madame le Président de la République Gabonaise (Ali n’ayant pas encore prêté serment) pour l’inauguration du nouvel hôpital.  « On voudrait cette fois que l’hôpital ne reste pas uniquement un beau bâtiment » m’avoue un des Européens qui a participé à la mise en place du matériel de cet hôpital au nom très original : l’hopital El Hadj Omar Bongo Ondimba ! En effet, il est bien là, beau, un peu (trop ?) excentré de la ville mais pour l’instant le personnel n’est pas encore trouvé ! »

Je finissais là mon récit ce fameux dimanche ! En tous cas, cette journée fut une journée bien chaude comme la saison des pluies sait en faire ! J’avais mis ma veste et mes talons, ça en a bluffé plus d’un ! D’habitude les gens ne peuvent pas trop louper que je suis forestière ! J’ai même réussi à attirer le regard d’un monsieur (ministre ?) qui était venu pour l’occasion !

Sinon les nouvelles de la brousse vous en voulez ? Sautez les deux prochains paragraphes ceux qui n’en veulent pas ! Récemment on a entendu un éléphant ! Tout près, les gars flippaient. Moi aussi, un éléphant, c’est gros, mais en forêt c’est invisible ! Il vaut quand même mieux être attentif quand on l’entend barrir (merci Sam pour le terme exact !). Parce que s’il a décidé de vous charger, ce ne sont pas le petits ni même les moyens arbres qui vont l’arrêter !!! Une fois certains qu’il ne venait pas dans notre direction, on a continué ! En fait cette fois-ci quand nous somme retournés sur nos pas, il y avait deux sortes de traces, des grosses et des petites ! Une maman éléphant avec son bébé ! Voilà pourquoi elle n’était pas contente ! Le même jour on a entendu les chimpanzés… Eux non plus ils n’étaient pas très contents que l’on « viole » leur territoire…  ils n'étaient pas très accueillants!! Mais comme on n’en voit pas tous les jours, (d’ailleurs cette fois-ci je ne l’ai ai pas vus, ils étaient trop hauts, et le sous-bois trop dense) j’étais quand même joyeuse. Pour clore le spectacle, cette journée était encore baignée de couleurs intenses. Il n’existe pas beaucoup de spectacle aussi merveilleux que les fins de journées de brousse, l’intense contraste entre le ciel bleu, la forêt verte, la route rouge et les nuages jaunes me fascine toujours autant! (comme si cela faisait très longtemps !!!) Forte de toutes ces couleurs, je peux à présent entrevoir le bonheur de la douche !Aaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhh!!!

Samedi dernier quand nous sommes sortis, nous avons vu non pas les éléphants directement mais les indices qu’un troupeau était passé sur la route, les bambous des bas-côtés déchirés, des belles bouses bien fraîches et odorantes jonchaient la latérite ! Ce qui était un peu exceptionnel c’est qu’on voyait qu’ils avaient longé la route pendant près d’un kilomètre, une route nationale !!! je ne sais pas si vous imaginez un peu l’effet que ça peut faire de tomber nez-à-nez avec un troupeau d’éléphants pendant que vous êtes en train de conduire, surtout qu’ici comme le reste de la population, ils ne sont pas commodes ! Je vous envoie aussi une petite photo d’un panneau (sur une route qui mène à une station de recherche !!), ça illustrera mon propos !

Pour finir de vous décrire cette fois-ci mon environnement, je vous envoie qq photos de mon nid !!!

Publié dans Gabon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article